UNE CHAMBRE CLAIRE Création 2021

UNE CHAMBRE CLAIRE

Dans la « Chambre Claire », il y a une femme qui est au cœur du synopsis : ELLE. Elle est à l’un des bords de sa vie. C’est une actrice, une actrice de théâtre, devenue amnésique. On dira d’ELLE qu’elle est une rescapée, mais privée de mémoire. Trop douloureux. Cendres. Cendres intimes, collectives, amours, illusions perdues. Ce qu’il reste : des bribes de textes, de poèmes.

Il y a aussi l’ANGE. Bienveillant, il suit le jeu, le provoque. Il peut s’incarner en LUI, l’amour perdu retrouvé. Mais il est aussi celui qui peut en voix off ou distanciée, avec légèreté et humour, donner le sens des épisodes, les contredire ou les compléter. Il invite à des possibles sur les chemins de la renaissance.

Il y a JEANNE, une jeune femme. Aide-soignante, aide-mémoire, assistante de l’Ange, aussi. Elle a vécu un trauma, aide à faire parler les autres, c’est son métier, mais ne parle pas d’elle-même. Elle a été réduite au silence elle aussi. C’est toutes les Jeannes, celle des voix, celle des meurtries, celle des consolations.

Et puis il y a CYCLOPE. L’homme silencieux, dont l’œil unique pointe, souligne, amplifie des détails, invisibles sans lui, sur l’écran de fond de scène : une main, un visage, une bouche, une plainte ou une joie muette…

vlcsnap-2021-09-03-14h52m11s252

une chambre claire (2)

Spectacle réalisé par les Compagnies ATHECA et THEATRE EN ACTION. Un texte écrit à 4 mains par Renata Scant et Philippe GARIN. Avec Renata Scant, Lucie Guignouard, Philippe Garin et Jérôme Roussaud – Mise en scène : Philippe Garin -  Lumières et son : Jérôme Roussaud

Premières représentations : samedi 23 et 30 octobre 2021 à 20h30 / Dimanche 24 et 31 octobre à 17h.

Dossier de diffusion Une chambre claire

logos partenaires-page-001

Laisser un commentaire